Des fonds et documents en ligne de personnalités littéraires et scientifiques

c.baudelaire

hemon

lennhardtjpg

Un peu de veille, concernant la mise en ligne d’inventaires de fonds et de documents de personnalités littéraires et scientifiques d’institutions françaises et étrangères…

Tout d’abord, les grandes institutions françaises. Et pour commencer la BNF, qui a mis en ligne son catalogue « Archives et manuscrits », soit une partie des inventaires des manuscrits et des fonds d’archives conservés au département des Manuscrits, au département des Arts du spectacle (site Richelieu) et des manuscrits conservés à la Bibliothèque de l’Arsenal. Cette mise en ligne est réalisée avec l’outil Pleade.

Du côté des Archives Nationales c’est la base BORA (archives privées) qui fait peau neuve, pour le plus grand plaisir des chercheurs. La navigation se fait par une recherche en plein texte ou via des cartes permettant d’effectuer des recherches dans des aires géographiques métropolitaines ou des départements et territoires d’outre mer. Vous constaterez qu’au niveau des DOM-TOM, seule la Nouvelle-Calédonie est représentée, avec notamment les archives du Missionnaire ethnologue Maurice Leenhardt (que j’ai eu la chance de voir en cours de classement il y a quelques années lors d’un stage aux archives de la Nouvelle-Calédonie). Et puisque mes collègues sont à l’origine du classement de ce fonds, je signale en passant la notice du fonds Robert Mandrou, célèbre historien de l’Ecole des Annales.

Dans le domaine des archives littéraires, la Bibliothèque Jacques Doucet offre depuis peu une très belle vitrine des fonds d’archives abrités dans ses murs. La description des fonds est souvent illustrée de portraits et signatures et parfois de documents numérisés. C’est le cas, par exemple, pour le fonds Charles Baudelaire illustré par des dessins du poète (qui en plus d’être un critique d’art était un artiste).

Toujours dans le domaine de la littérature, le service des archives de l’Université de Montréal a réalisé une exposition virtuelle à partir du fonds Louis Hémon qui vaut le détour. Louis Hémon est célèbre pour son roman Maria-Chapdelaine qui a été traduit dans de nombreuses langues, mais il est demeuré un personnage énigmatique et peu connu de son vivant.

Enfin, signalons un superbe site consacré à la numérisation du fonds d’archives du mathématicien et physiciens Ampère, conservé aux archives de l’Académie des sciences (projet réalisé par le Centre de recherche en histoire des sciences et des techniques CAK/CRHST). Avec Ampère la science rejoint la littérature, car ce site nous apprend que ce dernier était aussi un poète romantique

Illustrations :

Charles Baudelaire par Etienne Carjat.

Louis Hémon en 1911, à l’âge de 31 ans fumant sa pipe (Service des archives de l’Université de Montréal, cote P0109/F1,0023)

Maurice Leenhardt en 1953 (photo en provenance du site Rosada)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s